website statistics
Jump to content

SalamAkhi

Totallympics Addicted
  • Posts

    504
  • Joined

  • Last visited

Personal Information

  • Nation
    France
  • Gender
    Male
  • Date of Birth
    02/12/1998
  • Favourite Olympic Games
    Both
  • Favourite Sports
    Track and field

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

SalamAkhi's Achievements

  1. C'est pas vraiment l'idée maitresse en France, on ne cherche pas vraiment à aller remplir les objectifs de médailles affichés. Ce qui manque à mon sens déjà, et l'exemple canadien est intéressant : c'est la détection dans lesdits sports pourvoyeurs de médailles. Si on compare Kelsey Mitchell et Mathilde Gros (outre l'issue de leurs J.O respectifs mais ça ...) c'est que l'une a été repérée à l'issue d'un processus volontaire (RBC Training Ground), l'autre sur un coup de chance. Quand on le savoir-faire qu'on a en France, c'est aberrant d'être tributaire de coups de chance pour trouver des athlètes à fort potentiel. Et pour rebondir sur la piste De_Gambassi : je ne serais pas aussi catégorique. On arrive à renouveler les effectifs en sprint H, malheureusement pas au niveau des Baugé, Pervis prime (sans parler d'avant), mais c'est aussi parce qu'ailleurs c'est encore plus fort. Mine de rien on a réussi à construire de belles équipes de poursuite, les hommes ne voient pas Tokyo à cause d'un vrai gros raté en 2 ans, mais les filles explosent vraiment, alors que le délabrement de la spécialité était assez avancé jusqu'à peu. Le problème demeure le sprint F où le manque de densité est malheureusement assez incroyable ...
  2. Sevens has one of the most, if not the most, fucked up calendar nowadays. I understand the situation but every other sport is kind of back to normal, and here we are, still canceling nearly each tournament due to take place. A wonderful 2021 season with 2 tournaments and no Oceania Dubai will probably happen but I'm not too optimistic concerning the 2022 edition ...
  3. Les histoires de confrontation au plus haut niveau peuvent paraître bullshit mais c'est plutôt vrai en un sens. Giardino le résumait bien en plus, elles avaient conscience d'être à la portée de l'exploit, et pourtant sur le terrain paf ça explose. Plafond de verre, c'est déjà énorme d'être en position de quasiment basculer à 2-0, c'est pas si grave si on perd le set hein, voire c'est normal ... mais ça avec l'expérience tu finis par passer outre, y'a pas de raison d'arrêter de jouer à ce moment là, même contre la Serbie. Encore une fois le problème ça va être le manque de mise en situation justement. Après une progression physique est nécessaire, on les fera pas grandir mais si déjà physiquement t'es moins dans le dur ça trotte moins dans la tête. Et comme je le disais plus de joueuses dans la rotation, là quand tu fais tourner ça veut dire "ce set va être une déculottée".
  4. J'y crois bof à la fuckerie, on n'est pas assez puissants Et pour la VNL, ça résume assez bien la FIVB, c'est plus ou moins une ligue fermée alors qu'il y a déjà la Coupe du Monde qui est probablement la compétition la plus frauduleuse de l'Histoire de l'Humanité. Seize équipes, douze dans le lot qui ne peuvent pas être reléguées quoi qu'il advienne et une seule qui descend parmi les 4 autres La place pour 2022 n'a pas été attribuée, c'est peut-être là qu'il faut faire le forcing ... mais du coup pas de participation avant 2023. Ça va faire long.
  5. Bon, belle performance quand même, autant ce soir que sur l'ensemble du tournoi. On est la seule équipe perdante à prendre un set sur ces quarts (contre le plus gros morceau en plus). On en viendrait presque à être déçu, on revient à 19-18 en fin de 2ème set et la grosse série au service qui met fin à la forme et aux espoirs français ... il y a clairement un manque de densité, autant physique que dans la profondeur de banc, mais ça peut jouer à un très bon niveau et tenir la dragée haute à la Serbie Après forcément quand dans le troisième set la moitié de l'équipe est constitué de joueuses qui gagnent 2 matchs par an en Ligue A c'est un peu léger. Et malheureusement y'aura pas tant d'occasions que ça de jouer des équipes de cet acabit d'ici 2024. Il faut espérer une belle progression de nos cadres (et de toute l'équipe) en Italie et ailleurs, et de grosses phases de travail en collectif pour compenser le déficit individuel sur le top niveau. Sinon une qui m'a impressionné, je ne la connaissais même pas de nom avant l'Euro, c'est Rotar, 15 points aujourd'hui, éclipsée par Gicquel et Cazaute médiatiquement (pour le peu que ça constitue) mais elle a été sacrément solide sur ces phases finales. Globalement le souci français n'est pas vraiment en attaque.
  6. On peut toujours essayer le lobbying, une place en moins via le ranking (qu'est ce que ça change ?) et une WC pour nous pour se développer en vue des J.O et créer un nouveau marché prospère
  7. Il n'était pas vraiment question de nullité mais plutôt de retard sur le haut-niveau mondial. Il semblerait que les Françaises soient en effet passées à côté de leur match, on verra demain si elles arrivent à donner plus de fil à retordre aux Serbes. La construction du tableau est quand même sacrément pourrie, tout ça pour limiter un peu les déplacements (alors que la compétition se fait dans 4 pays limitrophes et assez proches). Tu te tapes la Serbie en poule pour la reprendre dès les quarts ... à quel moment est-ce équitable ? En croisant les poules on aurait pu jouer la Turquie (pas simple) ou la Suède (grosse chance), là c'est quasiment défaite assurée. Ça hypothèque quasiment nos chances d'aller aux Mondiaux 2022, pour pas grand chose en plus, même si les modalités ne sont pas clairement définies (du moins pas trouvé trace).
  8. 2024 is too early to expect anything but a decent overall performance (like maybe a win), great result nonetheless.
  9. 13.30 at the moment maybe, not in the future.
  10. Pour le hockey masculin les perspectives sont quand même plus encourageantes. L'effectif est mixte entre de très jeunes joueurs et des cadres qui arriveront à maturité en 2024 (genre 30-32 ans). Le Championnat d'Europe avait lieu en juin et s'est fini à la 6ème place avec 3 défaites en poule mais des résultat de bonne facture contre des équipes qui ont été performantes à Tokyo : défaite sèche contre les PB mais rageante contre l'Allemagne (4ème au Japon) avec un +2 à la mi-temps et +1 à 6 minutes du terme, victoire contre le bourreau espagnol quart de finaliste à Tokyo. Bref il va surtout falloir aller chercher la qualification pour les Mondiaux 2023 en octobre histoire de garder la bonne dynamique. Force est de constater aussi que l'Equipe qui nous tanne avec les sports co est une frauduleusement à côté de la plaque et n'oeuvre pas du tout à la reconnaissance de ce sport (malgré la retransmission sur leur site), aucun article sur ces championnats, aucun sur celui terminé par les Françaises, deux brèves pendant les J.O ... du coup on a des experts qui viennent rire du sacre belge, réclamer la disparition de ce sport historique du programme olympique au profit du karaté (jamais compris la logique de déshabiller Paul pour habiller Jacques, idem le canoë n'est pas responsable des manoeuvre politiciennes d'Estanguet). S'ils savaient comment on considère notre sacro-saint handball dans le Commonwealth
  11. Bon sinon deux équipes qui risquent de passer un sale quart d'heure à Paris (d'autant plus en comparaison des autres) sont aux prises en ce moment. Volley féminin : premier match perdu mais un set pris à la Russie et un rendu globalement positif à mon goût ... le match contre la Serbie m'a fait remettre les pieds sur Terre. La différence de niveau est abyssale , à chaque attaque française t'en es réduit à prier pour que ça passe, mais non le bloc est toujours là et il gène à chaque fois. La réception est terriblement défaillante, forcément avec des passeuses de seconde zone et des attaquantes de bon niveau sans plus tu mets pas en danger la Serbie. Les temps-morts font mal à voir, l'impression que le coach apprend la réalité du niveau international aux joueuses (des trucs tout con quoi, c'est assez déprimant). Et quand tu vois que les jeunes évoluent au centre fédéral qui se prend taule sur taule en D1 française, qui n'est déjà pas une ligue d'élite ... au moins elles découvrent le haut-niveau. Bref, la Serbie c'est le niveau moyen des équipes qu'il y aura aux J.O, autant dire qu'il faudra espérer faire bonne figure tout au plus. Une victoire semble illusoire, un tie-break ? (vous me direz une fois à 2-2 pourquoi ne pas gagner ?) Hockey féminin : probablement l'équipe qui part le plus de nul part. Il me semble avoir lu un récap en 2017 mentionnant les espoirs des EDF en sports co (si quelqu'un l'a, 20 minutes je crois), pour cette équipe ça parlait carrément de naturaliser de la Batave en masse comme seul échappatoire. Force est de constater qu'il y a de le progression (pas difficile mais après les résultats de Tokyo on se dit que ça aurait pu être makach). Elles finissent le Championnat d'Europe B à la 2ème place (donc 10ème équipe européenne), battues par la Biélorussie vaincue en poule. Lors de la précédente édition elles évoluaient encore en Ligue C et quand on voit le tarif pris par la Lituanie qui est montée avec elles il y a vraiment du mieux. Normalement elles auraient dû monter en Ligue A mais le format a changé donc il faudra gagner sa place ... difficile donc de jauger la différence de niveau avec le gotha mondial mais les championnes olympiques néerlandaises ont atomisé la fin de tableau du tournoi A. L'équipe est très jeune alors que le hockey est quand même un sport où l'expérience est importante, à tout le moins pas handicapante (un peu moins chez les filles que chez les garçons). Et finalement assez peu de joueuses d'outre-Belgique, une seule réellement "naturalisée" avec une Allemande, plus une autre qui est arrivée en France à 5 ans. Bref pas grand chose à attendre en 2024, d'aucuns diraient 2028 avec optimisme mais ne poussons pas le bouchon trop loin.
  12. Vu sa difficulté à passer 6m maintenant ... Après elle a déjà fait 6m50, même sans progression physique elle devrait pouvoir le refaire, mais ça ne sera pas suffisant.
  13. Erius trop jeune, Zhoya j'y crois mais j'attends impatiemment la conversion sur les haies à 1.06 (dès cette fin de saison), Arneton non, Cormont plutôt qu'Ammirati même si j'espère une grosse progression (il a vécu sa première grosse désillusion, fallait que ça arrive, voilà), Loga mouai, un peu short je pense. Sinon Konaté vient de faire une saison incroyable, 7m32 -> 8m12 avec RP à chaque compétition sauf une entre les CE et CM, et son concours aujourd'hui est ultra intéressant de densité au-delà de la performance de pointe. J'ai envie de croire dans les athlètes Tamgho, Samba-Mayela (dommage pour sa blessure, je l'aurais bien vue en finale), Hodebar ou un autre (Raffin ?, serial bideur) au triple. Et on aura probablement une ou plusieurs belles surprises, des athlètes pas forcément calibrés médaillables qui vont sortir du bois : un Axel Hubert à maturité, Tual (sur 800 Meziane m'a fait forte impression cet été même si encore loin des standards internationaux), Cambours, Tupaia (l'Inde l'a fait, pourquoi pas nous ?) ...
×
×
  • Create New...